logo

Attirer et fidéliser les talents

Pourquoi l'humanisme et l'éthique deviennent de nouvelles valeurs en entreprise ?

14 novembre 2023 | 1 min

Puzzle en bois représentant des valeurs de l’entreprise.

Pourquoi la valeur humaniste a-t-elle sa place dans l'entreprise ? 

Les réorganisations liées à la Covid-19 n’ont épargné ni les collaborateurs ni les managers. Pour beaucoup, en distanciel, en présentiel, les plannings, les méthodes adaptées et visant à maintenir la productivité en conduit à générer pour tous de la fatigue supplémentaire (Trévidic, 2021). Ces nouvelles organisations ont pu conduire à un isolement spatial des individus car coupés du groupe. Plusieurs questions se posent alors (Trevidic, 2021) : Comment gérer la prise d’autonomie permise et rendue nécessaire par le télétravail sans augmenter le sentiment d’isolement ? Comment articuler autonomie croissante et systèmes de motivation et de contrôle ? 

Les dimensions motivation/contrôle/confiance/interactions sociales sont donc remises en cause. C’est bien la culture même des organisations que la crise impose de repenser. Les recherches précisent qu'une solution émanera probablement du développement de la dimension collective au sein des entreprises. Il s'agira de développer la confiance, l'autonomie, la responsabilisation individuelle tout en mettant l'accent sur des relations humaines plus riches. La valeur humaniste est alors placée au centre de la culture organisationnelle.

 

 

L'éthique est-elle une préoccupation des salariés ? 

Pour répondre à cette question, nous nous appuyons sur les données de la nouvelle étude internationale « Ethics at Work 2021 » publiée le 4 novembre 2021. Cette étude mettant en évidence l'évolution de l'éthique dans le monde des affaires présente des résultats à la fois encourageants et inquiétants. 

En 2021,  en France, parmi les personnes interrogées  9 % disent avoir subi des pressions non éthiques. Moins d'un tiers (30%) des employés français interrogés estiment que les normes éthiques dans leur entreprise se sont améliorées en contexte de pandémie. Seulement 8 % des salariés (en France comme dans le reste du monde) remarquent une détérioration du comportement éthique à la suite de Covid-19. La pandémie a peut-être permis de redécouvrir le côté humain des différentes collaborations.

Toutefois, apparait dans l'étude une appréhension des effets négatifs du développement de l'IA. Ainsi, 40% des salariés français interrogés considèrent qu'il est important de discuter des aspects éthiques de l’introduction de l’IA dans l’entreprise, ses effets sur l’emploi, les potentielles discriminations et les violations de la vie privée.

Continuer votre lecture

Les 6 types de mobilité interne

La mobilité interne est une pratique clé pour maintenir l'engagement et la motivation des employés. El...

Comment promouvoir (et réussir) vos mobilités horizontales ?

La mobilité horizontale est l'une des clés pour répondre aux attentes grandissantes des salariés et dé...

Comment accompagner l'évolution de carrière de vos talents ?

La plupart des salariés sont amenés à évoluer dans leur carrière plusieurs fois dans leur vie, et cela...