logo

Attirer et fidéliser les talents

En quoi consiste le quiet hiring et faut-il l'adopter ?

21 mai 2024 | 5 min

Main d'une personne qui se connecte à son profil LinkedIn

Le quiet hiring est une pratique de recrutement qui semble rassembler autant d'adeptes que de détracteurs : recruter discrètement permet de filtrer les candidats et d'accéder aux meilleurs talents, mais peut aussi démotiver les salariés en place et générer des discriminations.

Découvrez si le quiet hiring est avantageux pour votre entreprise et comment éviter les écueils de cette pratique pour réussir vos recrutements silencieux.

Qu'est-ce que le quiet hiring ?

Le "quiet hiring" (recrutement silencieux en français) est une approche qui consiste à mener les processus de recrutement de manière confidentielle, sans communiquer ouvertement les postes vacants.

Cette pratique est souvent utilisée pour des postes de haut niveau ou des rôles stratégiques où la discrétion est nécessaire, comme dans le cas de remplacements de cadres supérieurs, de recrutement de collaborateurs clés ou de plans de succession.

 

À retenir :
Le "quiet hiring" permet aux entreprises de rechercher des talents qualifiés de manière discrète, en évitant de divulguer des informations sensibles à la concurrence ou à d'autres parties intéressées.

Le quiet hiring externe

Le "quiet hiring externe" est une pratique consistant à recruter discrètement des candidats provenant de l'extérieur de l'entreprise. Contrairement au recrutement traditionnellement public, cette approche vise à minimiser la divulgation de l'ouverture de poste afin de préserver la confidentialité des candidats en poste.

Cette méthode peut être utilisée pour attirer des talents clés sans éveiller les soupçons de leur employeur actuel. Le quiet hiring externe s'inscrit dans une démarche proactive de gestion des talents, visant à renforcer les compétences de l'entreprise de manière confidentielle.

Le quiet hiring interne

Le "quiet hiring interne" fait référence au processus discret de recrutement et de promotion de talents en interne, sans faire aucune communication en interne ou en externe. Les organisations utilisent cette approche pour valoriser et fidéliser leurs salariés en leur offrant de nouvelles opportunités de carrière au sein de l'entreprise.

Le but est de reconnaître et de retenir les compétences et talents existants en interne, tout en favorisant le développement professionnel et la motivation des collaborateurs. Ce processus contribue également à renforcer la culture d'entreprise et à maintenir la continuité des connaissances et de l'expertise.

Les avantages du quiet hiring

Le quiet hiring peut être intéressant à la fois pour l'image de l'entreprise, l'efficacité du recrutement et la motivation des salariés. Voici les différents avantages de cette pratique.

Maitriser l’image et la réputation de l’entreprise

Le quiet hiring vous permet de contrôler la diffusion d'informations sensibles sur les projets en cours ou sur les besoins en recrutement. En agissant de manière discrète, vous évitez de créer des rumeurs qui pourraient nuire à votre image de marque et à votre réputation.

Sélectionner des profils de qualité

En adoptant une approche ciblée et discrète, vous pouvez vous concentrer sur des candidats qualifiés et expérimentés qui correspondent réellement à vos besoins. Cela vous permet de recruter des talents de haut niveau qui apporteront une vraie valeur ajoutée à votre entreprise.

Fidéliser et motiver les équipes

Le quiet hiring permet de maintenir la motivation et l'engagement des salariés en place en évitant de semer la confusion ou l'inquiétude au sein de l'entreprise. En recrutant de manière discrète et en assurant la continuité des opérations, les salariés se sentent rassurés et sont plus enclins à rester et à s'investir dans leurs missions.

Attirer les « talents passifs »

Les candidats passifs, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas activement à la recherche d'un emploi mais qui pourraient être intéressés par de nouvelles opportunités, sont souvent les plus recherchés par les entreprises. En adoptant une approche de quiet hiring, vous avez plus de chances de capter l'attention de ces talents potentiels et de les encourager à rejoindre vos équipes.

Les inconvénients du quiet hiring

Avant d'adopter le quiet hiring, il est important de bien peser le pour et le contre : en effet, cette pratique peut aussi avoir des conséquences négatives qui ne doivent pas être négligées. Voici les risques liés au quiet hiring.

Créer un manque de transparence

Lorsque le processus de recrutement se fait de manière discrète et confidentielle, cela peut créer un manque de transparence au sein de l'entreprise. Les salariés en place peuvent se sentir exclus de la prise de décision et ne pas comprendre les critères de sélection utilisés pour recruter de nouveaux collaborateurs. Ce manque de communication peut générer de la frustration et de la méfiance parmi les équipes existantes, affectant ainsi la motivation des salariés.

Risquer le favoritisme et la discrimination

Le quiet hiring peut également entraîner un risque de favoritisme et de discrimination. En effet, lorsque le processus de recrutement n'est pas transparent, il est plus facile pour les recruteurs de baser leurs décisions sur des critères subjectifs, tels que des affinités personnelles ou des préférences non professionnelles. Cela peut conduire à des recrutements basés sur des critères injustes et non pertinents.

Perturber la cohésion d’équipe

L’arrivée de nouveaux employés sans que les équipes existantes ne soient informées du processus et aient eu l'occasion de rencontrer la personne peut perturber l'équilibre et la cohésion au sein de l’équipe. Une mauvaise intégration des nouveaux salariés peut entraîner des tensions interpersonnelles et nuire à l'ambiance de travail, ce qui affecte directement la motivation et l'engagement des collaborateurs.

Développer le turnover

Le recours au quiet hiring peut entraîner un turnover accru au sein de l'entreprise. Lorsque les salariés se sentent exclus du processus de recrutement et ne comprennent pas les décisions prises par la direction, ils peuvent se sentir dévalorisés et envisager de quitter l'entreprise.

Comment réussir vos recrutements silencieux ?

En mettant en place les bonnes actions, vous pouvez anticiper et prévenir ces inconvénients afin que vos recrutements silencieux n'impactent pas négativement vos équipes en place. Voici les bonnes pratiques à suivre pour éviter les écueils du recrutement silencieux .

Promouvoir la diversité et l’inclusion

Veiller à promouvoir la diversité et l'inclusion dans les processus de recrutement est crucial pour éviter les biais involontaires qui pourraient découler du recrutement silencieux. En s'assurant de diversifier les sources de recrutement et en mettant en place des pratiques inclusives, vous pouvez garantir une égalité des chances pour tous les candidats.

Recenser les compétences

Le recensement des compétences en interne est très utile dans le cadre du quiet hiring : tout d'abord, cette pratique permet d'identifier les compétences et savoir-faire déjà présents au sein de l'organisation. Ensuite, elle favorise la mobilité interne des collaborateurs en offrant des perspectives d'évolution professionnelle au sein de l'entreprise. De plus, en connaissant les compétences clés des salariés, vous pouvez prévenir les départs non anticipés et renforcer la fidélisation de vos talents.

Structurer les process de recrutement

Même en optant pour le recrutement silencieux, il est essentiel de maintenir une certaine structure et des critères objectifs dans les processus de recrutement. Définir clairement les compétences et les qualifications requises pour le poste, mettre en place des entretiens structurés et des évaluations standardisées sont des pratiques essentielles pour garantir l'équité et la pertinence des recrutements.

Gérer la réputation de l’entreprise

Le recrutement silencieux peut parfois être perçu de manière négative par les candidats potentiels, qui pourraient se sentir exclus ou peu valorisés s'ils ne sont pas informés des opportunités d'emploi. Pour éviter tout impact négatif sur la réputation de l'entreprise, il est recommandé de maintenir une présence et une communication active sur les plateformes professionnelles et de renforcer l'image de l'entreprise en tant qu'employeur attractif.

 

*Tous les articles de CLEPER sont rédigés par un humain.

Les contenus de nos articles s’appuient sur des recherches en sciences de gestion (Sociologie du travail, Psychologie du Travail, Economie du travail, Ressources Humaines). Nous nous attachons à citer les auteurs des différentes publications et recherches.

Lindzon, J. (2023). What is quiet hiring and how can it benefit your organization? Companies experiencing a tight labour market have increasingly been looking to existing talent to fill skills gaps. Globe & Mail (Toronto, Canada), B8-B8.

Continuer votre lecture

Comment reconnaître, accompagner et prévenir la détresse psychologique au travail ?

1 salarié sur 2 s'estime en détresse psychologique en 20231. La dégradation de la santé mentale au tra...

Comment augmenter le taux de réussite de vos outplacements ?

Soigner le départ de vos salariés est tout aussi important que leur arrivée : savoir qu'ils seront acc...

Les clés d'une mobilité géographique réussie

En 2023, 73% des salariés souhaitaient être informés des possibilités d'évolution au sein de leur entr...